Actions de création de valeur (épisode 1) : le retail avec le cas Steak & Shake.

Comment réussir un retournement.

Le retail est certainement un des secteurs les plus touchés par les liquidations judiciaires de masse, avec la chute ou la cure d’amaigrissement des enseignes comme :André, Courtepaille, Tati, Naf Naf, Catimini, Mim, Cop Copine, Habitat, Minelli, Burton, etc.

Nous allons étudier aujourd’hui un exemple de réussite de retournement, peu connu mais très flagrant, celle de l’enseigne Steak & Shake par Biglari Holding. Sardar Biglari (fondateur de Biglari Holding ) reprend l’enseigne de fast food en 2008, et réussit à la retourner en quelques années en appliquant quelques recettes que nous verrons ensemble plus loin. Ce succès semble se renforcer entre 2020 et 2023.

Deux leviers clefs à son succès :

  • 1. Modèle de Franchise participative :

Steak & Shake a entrepris une transformation profonde de son modèle gestion opérationnelle des points de vente, en passant de la gestion directe des restaurants à un modèle de « partenariat de franchise »

Le franchisé partenaire investit initialement 10k$ pour prendre le contrôle d’une unité, ce qui l’implique directement dans la gestion et les performances financières du restaurant.

En 2023, la chaîne comptait 181 partenaires franchisés, démontrant un accroissement net significatif par rapport aux 2 unités de 2018.

Cette stratégie a non seulement dynamisé l’engagement des franchisés mais aussi renforcé leur responsabilité dans le succès de leurs opérations, alignant ainsi les intérêts des opérateurs avec ceux de la maison mère.

Les restaurants sont détenus à 50% par les franchisés, et ces derniers versent une redevance annuelle égale à 15% du chiffre d’affaires à l’enseigne.

 

  1. Réduction du point mort des points de vente :

Steak & Shake a réduit drastiquement la structure de coûts, avec différentes actions immédiates : (i) passage d’un service complet à un modèle de libre-service a permis de réduire les charges opérationnelles, notamment les coûts de main-d’œuvre, tout en augmentant la productivité, (ii) mise en place de kiosques de commande en libre-service, (iii) réduction des heures d’ouverture a également contribué à diminuer le point mort de près de 40 %.

Ces actions ont permis de réduire la dépendance des restaurants aux volumes de vente élevés pour réaliser un bénéfice. En 2023, cette approche a permis une augmentation de 51 % des ventes par heure d’ouverture, malgré une réduction de 29 % du nombre d’employés par heure

Impact sur la valorisation de son groupe :

Entre mars 2019 et avril 2024, le cour de bourse a progressé de +57%, passant de 127$ à 199$.

En synthèse :

Chez OutMatch, nous accompagnons les groupes retail dans leur phase de retournement, notamment dans la mise en place financière de (i) modèle de Franchise participative, et (ii) de programme de réduction du point mort des points de vente – via notre offre valorisation & stratégie.

Pour toute précision, n’hésitez pas à contacter : loic.gach@outmatch.fr

Derniers articles:

Spécialisation ou diversification, comment trouver la bonne stratégie de croissance pour votre entreprise ?
Stratégie

Spécialisation ou diversification ?

Fonds d'investissement : identifier et valoriser des nouveaux actifs au sein de vos participations.
Value Creation

Les actifs légaux, de nouvelles opportunités de valorisation.

Actions de création de valeur (épisode 1) : le retail avec le cas Steak & Shake.
Value Creation

Comment réussir un retournement d'activité.